NAIVE NEW BEATERS
@
CARGO DE NUIT - ARLES


Quand tu vas à un concert des Naive New Beaters, tu peux être sûr de vouloir rembobiner la cassette quand c'est déjà fini. Parce que, oui aller à une Wallace Party c'est "Bang Bang", tu Lives Good non stop, et de préférence à consommer sans modération.
Ce soir là, le groupe wallaçait en Arles, au Cargo de Nuit.
Welcome To The Wallaceland

Il est 22 heures, Eurobélix débarque sur scène avec des bougies sur les épaules, puis arriveMartin Luther BB King vêtu lui aussi de bougies, et, chapka sur la tête (alors qu'il fait juste une chaleur épouvantable dans la salle) un gros pull style russe avec une rose rouge au fond bleu,David Boring (précisant qu'il était fier d'avoir mis son nouveau pull ce soir là), la foule hurlant des"David Boring!!!". Le groupe commence par se présenter et à jouer L.A Trumpet, David avec son bel accent de Los Angeles, précise qu'ils sont les "Naïve New Beaters" et explique que, aujourd'hui son "man Eurobélix s'est fait insulté de "figure de poulpe" et que, bah alors on lui a dit "espèce de narvalo!" " (nous ne dévoilerons pas les noms des crétins qui ont osé dire ça). Il nous demande avec nos mains de faire des "One Two Don't Touch Three Four Yourself" et le public s'exécute.





Martin Luther BB King enchaine sur Get Love, mais c'est que ça te fait wallacer ton body, et tiens, en parlant de shaker ton body sur Get Love, nous avons droit à un déhanché de David Boring très sexy, un déhanché que tout le monde rêverait d'apprendre seulement avec DB, et qu'est-ce-qu'on aime crier des Come Give Love Because I Can't Get Love, les fans sont maintenant bien à l'aise avec le groupe, et tout le monde se met à danser.
Viens après
Snap, Janeiro, et une fois de plus, une danse entre Eurobélix et David Boring, et le public se met aussi à danser, tout le monde fait les gestes avec sa main.
DB nous dit que, c'est "la première fois qu'on joue en Arles", et fait un signe de la main "1" et nous demande de "faire un avec le doigt, parce que c'est la première fois qu'on joue ici". "Another Day c'est la chanson d'Eurobelix et c'est pour la friendship alors sortez vos briquets, faîtes comme ça, et si vous avez des téléphones portables faîtes genre de téléphoner, et les Smartphone ce sont les meilleurs parce qu'ils s'allument super bien voila" et là, si on observe attentivement la foule, on voit des jeunes qui se tiennent par les épaules, qui se font des câlins, le sourire jusqu'au front, sautillant dans la salle, ah Another Day si... émotive avec sa "danse statique d'Iwobélix" (prononciation à la David Boring s'il vous plaît) !


David B., se dirige vers une prise, appuie sur l'interrupteur et oh! "Naive New Beaters" s'affiche sur un panneau, c'est beau, ça brille, sacré Wallace ceux là! D'autres chansons suivent commeBoring David, Dink mais... celle qu'on attend tous avec impatience, c'est... LIVE GOOD! Martincommence, à jouer les premières notes, et cours de danse, le clip en "live" alors qu'est-ce-qu'on fait dans ce cas? On refait le video-clip et c'est parti, "gauche, droite, gauche, droite tous ça les bras levés" EACH TOWN THAT I GO que nous crions aussi fort que nous pouvons. GO IT'S TIME TO GO, il a un cadeau qu'il ne nous donnera jamais.




Dans le public, on remarque un jeune avec un t-shirt "BANG BANG" et David Boring check check sa main parce que "mec tu as le t-shirt Bang Bang, Big Up à toi!".
"Steps, c'est la nouvelle chanson de notre album, et pour une fois on l'a réussit en concert"
alors visiblement, oui, il y aura un successeur à Wallace (!).
L.A puis, un petit discours : "Nous on vient from Los Angeles, alors on va vous demander de faire un "L" avec vos doigts et un "A" pour "L.A" quand on vous le dit ok? Thanks a lot!" et rebelotte, on fait des exercices avec nos doigts, L.A mais c'est que l'avantage d'aller à un concert des Naive, en plus de chanter, tu fais de la gymnastique gratuitement (danse de Live Good, exercices avec les doigts sur L.A, déhanché sur Get Love). BANG BANG (la phrase fétiche du groupe et aussi des copains des NNBS entendu non stop afterlive, en plus du Sacré Wallace!devenu culte chez Unknown-Mag. Parler le Wallace, c'est comme parler le Schtroumpf, c'est Wallacement bien et classe.) envahi le Cargo, le groupe nous dit de faire "BANG BANG" avec notre poing, "vos désirs sont des ordres messieurs". Et là, Fin. Comment ça David c'est déjà fini? en rajoutant que "oh, il y a peut-être un rappel mais ça on n'en sait rien en fait". Le public hue les Naive, mais visiblement, David B. aime ça, et lève ses mains, le sourire au front et alors on crie, de plus en plus fort, et il est content en plus! Mais, on se doute bien, qu'avec les Naive, rappel oblige.
Mais un rappel, plus que parfait, Martin qui nous fait le solo de Get Love, qui enflamme toute la salle, et hop, de suite on passe au refrain, le rappel de Get Love reste le meilleur de la soirée, même s'il sera suivit de Last Badaboum et pour clore le concert Can't Choose.















Fin de la Wallace Party.

Les "crétins" pour l'insulte d'Eurobelix, "figure de poulpe" c'était un clin d'oeil pour Unknown-Mag, car, cours d'expression du sud il y a eu peu après l'interview, mais visiblement David Boring il était pas content parce que "tu m'as dit des bêtises, personne a rigolé de ton expression, ça doit pas être d'ici". Être un Wallace, et faire partie des Naive New Beaters, c'est tout un Art.


One Comment

Dance To The Radio a dit…

J'ai bien envie de les revoir !

PS : Elles sont cool les photos.