.
LA FRANGE


Si je vous dis le mot "Frange" vous pensez directement à une (touffe) masse capillaire? Détrompez vous! De nos jours la blogosphère varie les plaisirs des titres des blogs, les titres ou noms d'artistes commencent à être démodés, has been. Les "jeux de mots" prennent alors la relève. Cette fois ci, en route avec une communauté pas comme les autres : LA FRANGE, constituée de Vadim S, Matthieu M., Automatic Druggie, et Hans Killed Wildcat.
Ils nous font partager leurs derniers coups de coeur musicaux (autant rap, rock ou électro), leurs dernières aventures personnelles, et tout cela sous forme de post réguliers. Entretiens avec ces Frangeasses qui ne sont pas prêt de dire leurs derniers mots...


UNKNOWN MAG : Pourquoi avoir choisis "La Frange"?

Vadim: L’idée était au départ de créer un blog pour parler de musique sans trop se prendre au sérieux. On a du réfléchir très vite à un nom avec Matthieu, j'ai pensé à La Frange, parce que les filles qui en ont m'ont toujours plu, que c'était censé être à la mode ou has been selon les magazines, mais toujours cool, et que ça a ce double sens pas forcément évident au premier abord de fraction un peu marginale qui nous a plu.


UNKNOWN MAG : Comment se passe l'organisation du blog?

Mélanie: C’est la grosse anarchie, aucune cohésion.

Vadim: Plus sérieusement, on a une grande liberté, mais comme on est des mecs sérieux on est tous sur Google Wave et on fait des conférences de rédaction pour définir les orientations, les futurs featurings et les collaborations extérieures possibles, afin que ça ne parte pas trop en live. C'est intéressant comme fonctionnement, de brider personne et de voir les différences entre les membres.

Hans: Moi en tout cas je sais pas je suis jamais sur Google Wave.

Mélanie
: C’est parce que tu ne sais pas nager et parait que les chats aiment pas trop l‘eau. Mais pour l’organisation il a juste fallut mettre des règles, on se concerte toujours sauf pour les articles personnels, pour le reste c’est la république et son système de vote.

Matthieu: Ouai en fait je fais chauffer l'eau, Vadim met les pâtes, Hans remue de temps en temps et Mélanie vérifie qu'on fait pas tout brûler.


UNKNOWN MAG : Parlez nous de chacun d'entre vous, un petit selfportrait?

Matthieu: Je m'appelle Matthieu, mineur, imberbe, chevelu, d'ailleurs je pense me coller des cheveux sur le visage pour faire une barbe. J'aime bien le porno, la musique électronique qui fait peur aux filles, et les grandes brunes. Ah et je fais des tweets pourris, et je ne bois pas d'alcool. (au cas où ma mère lirait l’interview)

Vadim: Je suis le double de Matthieu en dépressif, alcoolique et barbu. Et je collectionne les nains de jardin (true story). En général, je ne fréquente que des filles faciles, sauf si elles sont riches et généreuses. Dans la vie, je cherche le numéro de téléphone de Leighton Meester. Si tu portes pas de talons, inutile de laisser un com. Sinon, comme le dit ma bio, je suis comme une composition florale, mais en sexuellement excitant, par contre, il faut pas essayer de parler avec moi. Je fais des jeux flash pour éviter de travailler

Mélanie: Les garçons ont du croire que cette interview leur servirait de biopic. Sinon en URL je suis Automatic Druggie, majeure et virtuelle. Je vends du rêve au quatre coins du web sous le pseudonyme de Katarzina la Fille Sauvage et même si La Frange fait très éléctro vu de l’extérieur ne t’étonnes pas si je te fais des appelles de phares si tu commences à m’en parler. Ça me perd la musique de zoulous.

Hans: Et bien moi contrairement à ce que mon pseudo indique je ne suis pas le père des playmobils ni un joueur de water-polo venu d'Allemagne. Je suis la seule représentante frangée et c'est tout à mon honneur.


UNKNOWN MAG : Un truc qui a vous (gravement) marqué récemment?

Hans: Ma tête tout à l'heure dans le miroir.

Matthieu: J'ai écouté l'album des BB Brunes, c'était pas terrible, alors je vais répondre le twitter de Frédéric Lefebvre. Ah et toute à l'heure en allant sur ton blog, un player s'est déclenché avec "Roxette" de Dr Feelgood, j'avais plus envie de faire l'interview après.

Mélanie: Gush en première partie de Hugh Coltman samedi dernier, en live c‘est comme si ça venait d‘une autre planète. Et c’était la première fois que je gloussais, c’était marquant et ridicule.

Vadim: Moi personnellement, le week-end dernier, j'étais saoul et je me suis ramassé sur le trottoir, depuis j'ai un énorme bleu sur le genou, ça compte?


UNKNOWN MAG : Oui ca compte Vadim! Dernière question toujours réservée aux artistes : lâchez vous : un message à faire passer c'est le moment ou jamais!

La Frange: A partir de Mercredi on sera cinq on board puisqu’on accueillera non pas un réfugié afghan mais une nouvelle frange en la personne de JNTN.

(si quelqu'un se dévoue à leur trouver une bannière, je crois que ça fera des heureux)

pour en savoir un peu plus La Frange se trouve ici !


2 Comments

Matthieu M. a dit…

Ce serait gentil de supprimer le lien pour FCKNDiary vu que ce n'est pas mon blog, juste un blog d'un pote sur lequel j'écris. Sinon elle est cool notre interview.

Nadège a dit…

Moi je pense que c'est une interview des plus constructives. Et je dois reconnaître que j'ai souri à plusieurs reprises en la lisant.