Il y a deux semaines, un article était consacré au "coup de coeur blog/webzine", TEAzine était l'un des premier à être interviewer.
Aujourd'hui place à une Mascotte. Mais pas n'importe laquelle ou plutôt lequel. Oui, parce que ce garçon là, n'est pas comme les autres, non seulement c'est une Mascotte, mais en plus de ça, il est silent hypist, il fait tout à la fois, une vraie fée du logis! Entretien avec Thomas de Silent Hype...


UNKNOWN MAG : Pourquoi avoir choisis "Silent Hype" ?

Thomas : Pourquoi silenthype ? Ca remonte à un bon bout de temps. J’ai commencé mon premier blog à la fin du règne Skyblog. J’ai vraiment adoré découvrir le début de la construction de la blogosphère. Un peu comme tout le monde et surtout pour avoir plus de possibilités dans la présentation, je suis atterri sur blogspot. Pour ce qui est du nom, la base vient du premier album que j’ai acheté moi-même et qui reste mon premier coup de cœur, Silent Alarm des Bloc Party. Et puis la hype pour surfer sur la tendance (y’a eu la période Crystal, la période Poney, la période Wave). Finalement, silenthype a dépassé le stade de nom de blog. La hype silencieuse… un concentré d’albums, de news, de playlists sur les musiques actuelles.


UNKNOWN MAG : ca représente quoi pour toi la Hype Attitude ?

Thomas : Un mode de vie, la hype machine, la chasse aux leaks, la blogosphère, une nouvelle façon d’écouter la musique. La hype, c’est être snob, écouter des groupes pas ou peu connus, c’est faire dans l’indie, l’underground, le glauque, le nu-wave, l’electro. Mais je ne suis pas le plus apte pour en parler, je ne suis pas quelqu’un de hype.


UNKNOWN MAG : Pas trop débordé d'être une mascotte, à ton école de journaliste et silent hypiste?

Thomas : Additionné à mon culte de la procrastination, je n’ai effectivement pas beaucoup de temps. Avec la reprise des cours et la pondue d’articles en pagaille pour l’école, la cadence des articles sur silenthype a progressivement diminué. Sans compter mon entrée dans la rédaction de We Are The Mascotte et mon futur stage (aux Inrocks, croisez tous les doigts pour moi). Mais il suffit que je m’organise un peu mieux, et un gros coup de pied au cul pour me faire écrire.


UNKNOWN MAG : ta réaction à "La Roux de secours" ?

Thomas : Bah j’étais vraiment jaloux. Parce que les Two Door Cinema Club, ce sont mes petits chouchous à moi, tu vois. Qui n’a jamais découvert un groupe et ne voulait le garder que pour lui ? J’étais dégouté de ne pas avoir eu de place pour Florence + the Machine, Passion Pit et La Roux. Mais apprendre que cette dernière serait remplacée par les TDCC pour toute la durée du festival des Inrocks m’a achevé ! Ils sont irlandais, sautillant, ingénieux, créatifs, jouissifs et arborent un nombre incompréhensible de tubes (en devenir). Ce sont mes révélations de cette année, à égalité avec les Delphic.


UNKNOWN MAG : Place aux artistes : un message à faire passer? c'est le moment ou jamais de le faire!

Thomas : Putain, les Delphic ont annoncé les dates de leur tournée européenne. Ils passeront le 16 février au Nouveau Casino. Ouais j’en jouis d’avance et alors ? Et puis y’a les Late of The Pier et les We Are Enfant Terrible qui passent le 30 décembre au Social Club. Et puis je vous ordonne tous d’écoutez les Quadricolor, vainqueurs du CQFD. Venez faire un tour sur silenthype et sur WATM, c’est le top du top.

PS : en me relisant, j’ai l’impression de faire la connaissance d’un mec pompeux et ennuyeux. Mais c’est pas moi hein, je vous jure !

photo: bannière by Silent Hype

>> Pour en savoir plus, Silent Hype se trouve ici et ces Mascottes ici


2 Comments

MARION MENACE a dit…

Eh bien ma foi il est toujours temps de découvrir de bons blogs, semble-t-il. (Oui j'ai honte, je ne connaissais pas SilentHype qui, d'après ce que je peux constater, semble tenir le rang d'institution de la blogothèque.)

J'ai donc lu l'article où tu proposes ta playlist sur SilentHype, et :

1) De rien pour Crystal Stilts, ce groupe fait également partie de mes gros coups de coeur 2009 donc j'estime normal de partager ce genre de découvertes miraculeuses,

2) En ce qui concerne "je préfère cette version (Departure) que Converging in the Quiet, bien que je n’ai pas trouvé la raison du changement de titre…", la réponse est sur Stage Invasion, dans l'itw de Crystal Stilts justement. (Comment ça je fais de la promo pour mon webzine? Que nenni).
xx

Automatic Druggie a dit…

umh ça fait bizarre de voir interviewer "l'un d'entre nous". vraiment. je me souviens de lui période skyblog, effectivement ça remonte à loin. ça fait un bout de temps qu'on est blogger maintenant.

pour le reste j'aime bien la définition qu'il donne de la hype attitude et son coté snob. Pour le reste j'ai trouvé vraiment ça rafraichissant.

encore une fois ça fait bizarre de voir "l'un d'entre nous" se faire interviewer.

(+ de rien pour le Neon Indian, c'était normal mais again la prochaine fois si je te promets un truc, un cd ou quoi, rappelle le moi je suis du genre à oublier.)