INTERVIEW MINITEL ROSE
@ ANTIROUILLE

On pensait que le Minitel était définitivement caché dans un placard, ou en voie de disparition... mais il faut croire que non. Le Minitel est bel et bien vivant, le seul rescapé d'ailleurs, et en plus de ça, Rose. Tiens donc, comme le Téléphone Rose n'est-ce-pas?
Entretien avec quatre garçons qui ne sont pas prêts de raccrocher leur joli Minitel Rose.


UNKNOWN-MAG : Pourquoi choisir « Minitel Rose » et non pas « Téléphone Rose » ?

Raphaël : C’est parce qu’il y a un groupe qui s’appelle Téléphone
Quentin : Il y a aussi une chanteuse qui s’appelle Rose !
Raphaël : C’est qui Rose ? Je ne la connais pas moi…
Quentin : Une chanteuse française…
Raphaël : Il n’y a pas vraiment de raisons particulières, on trouvait que ça sonnait bien, et que ça nous collait bien à la peau !


UNKNOWN-MAG : Et pourquoi cette admiration pour le retrofuturisme et la culture 80, Flashdance ou Ghostbusters ?

Raphaël : C’est notre génération, aujourd’hui avec internet tu peux avoir les Etats-Unis en direct ou avec six mois de retard, alors que dans les années 90 c’était avec cinq ans de retard, du coup on a découvert seulement plus tard qu’ils passaient les films des années 80, c’étaient des rediffusions, il y avait vraiment un décalage. Les Nike par exemple, que les américains portaient depuis cinq ans. On a un peu vécu tous ça en décalage, c’était vraiment rétro, et parce qu’aussi, nous sommes des grands fans de science-fiction…


UNKNOWN-MAG : Ca se ressent beaucoup dans vos clips..

Raphaël : Oui c’est vrai ! Mais c’est vraiment un truc d’enfant. Minitel Rose est donc une inspiration de notre enfance, c’est histoire d’essayer de trouver un nom vraiment sincère. On écoutait tous, pas mal de rap. On a commencé à monter plein de projets, et puis nous nous sommes dis « pourquoi pas un projet pop ? ». Le but ce n’était pas de refaire des groupes ou des trucs des années 80, mais d’utiliser les machines de l’époque, et de faire une musique pop et dansante, mais moderne.

Romain : De toute façon les années 80 ça a toujours été matériel, la couleur que ça donne quelque part… Si tu reprends nos morceaux à la guitare, ou alors au piano, ou piano/voix...

Raphaël : ... Ca ressemblerait plutôt aux années 60, parce que les années 80 ont été très influencés par les années 60, c’était juste les synthétiseurs et le matériel.



UNKNOWN-MAG : Une petite liste des influences de chacun d’entre vous?

Romain : Nous avons des influences très variées, on écoute plus ou moins la même chose..
Quentin : De la variété française !


UNKNOWN-MAG : Peux-tu nous citer de la variété française Quentin ?

Quentin : Laam !
Emile : Il a fait Fort Boyard avec elle, ou du moins il espère…
Romain : Du rap, de la dance, de la new wave, du rock progressif, de la soul, et pas mal de hits actuels !
Raphaël : On est assez fan des hits qui ont marché dans l’année ! Quand c’est bien fait, c’est vraiment innovant. Qu’est ce qui a marché cette année ?
Romain : Dernièrement par exemple, le Kanye West avec Rihanna, cest une grosse claque !
Raphaël : Jay Z et Alicia Keys c’est cool aussi !
Romain : En R’n’B il y a plus innovant quand même !


UNKNOWN-MAG : Vous avez remixé les Kinks, les Teenagers, Gonzales, Papier Tigre, etc… une bonne petite liste !

Romain: The Teenagers c’était officiel, mais les Kinks non !
Raphaël : Non les Kinks c’était un bootleg. On a fait ça deux trois fois, avec un remix des Animals, et aussi du générique de la série Côte Ouest ! C’était trois bootleg. Au final nous n’avons pas fait beaucoup de remix. Gonzales ça s’est fait, parce qu’on a appris par hasard qu’il était fan de notre musique, et on lui a proposé de remixer « Slow Down », son album était sorti depuis un petit moment déjà.


UNKNOWN-MAG : Snake Girl ressemble à du Sebastien Tellier…

Emile : Je le prends mal !
Raphaël : C’est drôle les comparaisons ! On a publié Snake Girl il y a deux jours, ce sera la dernière chanson de l’album, qui est très particulière, le disque ne ressemble pas à cette chanson, c’est pour ça qu’on a commencé par Snake Girl, et puis c’est amusant de commencer par la fin. On l’a dévoilé en version instrumentale sans chant.


UNKNOWN-MAG : C’est dommage d’ailleurs!

Raphaël : Tu seras déçue alors ! Il y a très peu de chants ! Au passage le premier morceau de l’album de Sébastien Tellier était une chanson instrumentale. Mais les gens comparent ce morceau là depuis deux trois jours avec New Order, Tellier et puis… Comment il s’appelle le morceau de dance là ?
Emile : Underworld !
Raphaël : Oui voila, Underworld !
Emile : Je pense que l’a capella d’Underworld passe dessus si jamais ça manque de voix !
Raphaël : Non en fait c’est l’acapella de Ceremony New Order qui passe, Underworld ce n’est pas la même tonalité, tu as une impression, mais quand tu changes de tonalité ça passe.


UNKNOWN-MAG : Des artistes qui vous ont marqué en 2009 ?

Raphaël : En 2009 ?
Emile : ou en 2010 ?


UNKNOWN-MAG : Ca ne compte pas on vient de commencer l’année ou alors début 2010…

Raphaël : Les VON PARIAHS ! Les gars qu’est-ce-qui vous a marqué en 2009 ?
Quentin : Friendly Fires ! Ca c’était bien cool !
Emile : Washed Out aussi !


UNKNOWN-MAG : Les Puritans aussi !

Quentin: Les These New Puritans? Je n’aime pas trop le dernier album... Je préfère celui d’avant.


UNKNOWN-MAG : Hidden est très spécial c’est vrai...

Emile : On a joué avec eux à Moscou !
Raphaël : On s’éclate à dire ça « on a joué avec les New Puritans à Moscou » !


UNKNOWN-MAG : Comme nous sommes en 2010, est-ce-que chacun d’entre vous peut choisir un album de la décennie ? Ou une chanson ?

Raphaël : De la décennie 2000 ?


UNKNOWN-MAG : Tout à fait !

Raphaël : N’importe quelle chanson de 113 !
Romain : Les compilations de DJ ABDEL à l’Ancienne ! Pour nous c’est très important !


UNKNOWN-MAG : C’est marrant parce que mon père écoute ça aussi...

Quentin : Non ton père écoute DJ ABDEL à l’Ancienne ??


UNKNOWN-MAG : Oui oui, il me semble !

Raphaël : Tu aurais dû ramener ton père à l’interview! Sinon oui pour les albums, il y en a tellement, l’album Discovery, ou l’album des White Stripes


UNKNOWN-MAG : Il frappe fort quand même Jack White avec tous ses projets…

Emile : Il n’y a pas beaucoup de ses projets qui sont biens…


UNKNOWN-MAG : Les Raconteurs c’est bien, mais ça ne vaut pas les White Stripes !

Emile : Ca vaut pas les White Stripes d’un, et de deux, les Dead Weather ça vaut encore moins les Raconteurs.
Raphaël : Mais ça n’empêche pas de faire de la bonne musique !


UNKNOWN-MAG : Quels sont vos pires et meilleurs concerts ?

Raphaël : notre pire concert ?


UNKNOWN-MAG : Les deux à la fois !

Emile : J’ai le même concert pour les deux !
Raphaël : C’est lequel ?
Emile : C’est Hambourg je crois !
Raphaël : Ah oui c’est le pire et meilleur concert ! À Hambourg !


UNKNOWN-MAG :Dernière question toujours réservée aux artistes : un message à faire passer ? C’est maintenant ou jamais !

Quentin : Par rapport à Haïti… Il faut les aider…
Raphaël : En fait je revenais de Londres avec Romain il y a deux semaines, et on était avec Sheryfa Luna et Sinik, et ils revenaient d’une soirée en soutien à Haïti, et… Voila. Haïti.
Emile : Et triez vos poubelles !
Romain : Et les ours polaires c’est trop bien !


One Comment

marc a dit…

Merci pour cet interview Chloé, j'ai acheté 'Atlantique' le nouvel album des Minitel Rose et je ne suis vraiment pas déçu il est super bien...
J'ai également découvert qu'on pouvez remixer le titre 'Wild Birds' sur Fairtilizer. L'original est très réussit mais si comme moi vous adorez remixer des morceaux RDV ici